NAMUR - En ces vacances de Pâques, on ne chasse pas que les oeufs. Grande première hier : la société Soft Love a proposé une chasse aux sex toys.


Presse

La criée de Wépion aura alimenté les débats cette année. Un seul fruit n'avait pas encore fait de vagues : la fraise de Wépion vibrante, un jouet érotique destiné à pimenter sa vie de couple. Voilà qui est chose faite depuis hier.

Le concepteur, Soft Love, dont le siège social est basé à Wépion, avait en effet décidé de présenter plusieurs de ses produits lors d'une chasse aux sex toys. Un clin d'oeil aux activités pascales d'antan. « Quand on est petits, pendant les vacances de Pâques, il y a les traditionnelles chasses aux oeufs. Les enfants adorent. Nous avons eu l'idée d'en créer une pour adultes. Eux aussi ont le droit de s'amuser. Et comme le chocolat n'est pas bon pour les fesses, nous avons choisi les sex toys», plaisante Christelle, membre de l'équipe de Soft Love.

la chasse aux oeuf vibrant
Le coup promotionnel est efficace et une chose est sûre, le fruit n'est plus défendu. Plusieurs centaines de femmes se sont rué sur des objets allant de la crème de massage au soutien-gorge en bonbon. «Le jeu est réservé au public féminin parce qu'il constitue environ 90 % de notre clientèle», précise Christelle.

Un seul jouet

Selon les organisateurs, elles étaient environ 500 à s'être inscrites sur le site internet de la société ou via facebook. Toute la promo s'est faite via le web. «Nous avons tourné une vidéo promotionnelle que nous avons postée sur YouTube il y a quelques semaines. On a eu 14000 visites», explique la jeune femme de Soft Love.

À 14h30, la meute est dans les starting-blocks, pelle à la main, prête à se dégoter un jouet érotique. Et c'est dans un rugissement tonitruant que les dames expriment leur détermination en déboulant dans le terrain de la rue de l'Armée américaine. À côté, la ruée vers les terres d'Oklahoma passerait presque pour une promenade de santé. Surtout parce que la règle est stricte, un jouet par personne, et qu'il n'y en a pas pour tout le monde. Toutefois, celles qui repartiront bredouilles se verront remettre un chèque cadeau de cinq euros. C'est déjà ça.

Avec la voisine

Depuis vendredi, les organisateurs ont minutieusement préparé leur chasse. «Nous avons prédécoupé la prairie et creusé des parcelles dans lesquelles nous avons enterré des boîtes à jouet. Ainsi, le gazon ne sera pas trop saccagé après le passage des participantes», explique Christelle. Le gazon a d'ailleurs été chaleureusement prêté à la société Soft Love. Signe que les riverains ont accueilli l'événement à bras ouverts. «Les habitants n'ont pas mal réagi. Notre voisine directe est même venue avec sa bêche pour participer.» Et peut-être que les messieurs, restés sur le carreau une bière dans une main, un pain saucisse dans l'autre y trouveront aussi leur compte. Leur regard polisson au retour de leur femme en disait long : le bonheur n'allait certainement pas rester dans le pré.



Organisez une démonstration Soft Love.

Demandez des conseils personnalisés à notre équipe.



facebook       you tube