Voici toutes les réponses ce ce test


Blog

1. Quel est le fantasme le plus courant chez les hommes ?

Se faire une fellation.

Explications: La fellation se retrouve dans le top 3 des fantasmes masculins. "Avec le triolisme ou encore l'amour avec une inconnue", précise le Dr Mimoun.
Autres fantasmes qui arrivent ensuite chez la gent masculine : observer une femme se déshabiller graduellement ainsi que pratiquer l'échangisme.

2. Le fantasme de prostitution est-il répandu chez les femmes.

Vrai

Explications: Certes, ce n'est pas le fantasme le plus répandu, mais on le retrouve curieusement chez de nombreuses femmes.
Dans le même genre, le fantasme du viol est également très classique. "En effet, les femmes aiment ce sentiment de soumission. Cela les excite, souligne le sexologue. Elles savent que c'est un jeu, et n'ont donc pas peur. Autres fantasmes courants chez les femmes : voir et vivre une scène de film porno. Visionner un film X les stimule."

3. Fantasmer, c'est le signe d'une mauvaise santé sexuelle.

Faux

Explications: Au contraire ! Avoir des fantasmes, cela prouve que l'on va bien sur le plan sexuel. L'absence de fantasmes est plutôt négative pour la sexualité. "Certaines femmes ne fantasment pas et s'en inquiètent. En effet, quelqu'un qui n'a pas de fantasmes, n'a pas de désir. Sa sexualité est alors laissée de côté, explique le sexologue Sylvain Mimoun.

4. Quel est le rôle des fantasmes ?

Booster la libido

Explications: Les fantasmes servent à faire fonctionner l'imaginaire et ainsi booster le désir. Explications du Dr Mimoun : "Avoir des fantasmes, c'est-à-dire des rêves conscients, c'est une caresse de l'esprit qui va stimuler l'excitation. Ils servent à alimenter le cerveau émotionnel, qu'on appelle le système limbique."

5. Faut-il réaliser ses fantasmes ?

Cela dépend

Explications: Un fantasme, par définition est un rêve conscient. "C'est imaginaire, rappelle le Dr Mimoun. S'il est réalisé, ce n'est plus un fantasme. Tant qu'on imagine, cela ne pose pas de problème. Mais si on passe à l'acte, on prend le risque de vouloir surenchérir sans cesse par la suite."
Mais c'est aussi une façon de pimenter sa sexualité et de lever les inhibitions. Alors, si on veut les assouvir, on prend le temps d'en parler avec son conjoint. Et on voit ensuite!

6. Tout le monde fantasme-t-il ?

Oui

Explications: A priori, tout le monde fantasme mais "il est tout à fait possible de ne pas avoir réellement conscience de ses fantasmes", explique le sexologue. Si nous n'en avons pas conscience, "le fait de regarder un film pornographique par exemple va déclencher une sorte de caisse de résonnance, et va faire écho en la femme", souligne l'expert. Les scènes érotiques vont lui procurer un sentiment d'excitation. Elle construit ainsi ses fantasmes.

7. Peut-on considérer que l'on trompe son conjoint, seulement en fantasmant ?

Oui

Explications: D'une certaine façon, oui !
L'infidélité est certes théorique, mais elle existe. Explications du Dr Mimoun : "Pendant qu'un homme et une femme sont en pleins ébats sexuels, si l'homme pense à une autre femme pendant l'acte, clairement, cet homme trompe sa partenaire, au moins en pensée." Ce qui est une forme d'infidélité...

8. Pouvons-nous révéler nos fantasmes à notre partenaire ?

Non, ce sont des rêves personnels à garder pour soi

Explications: Un fantasme est un rêve que l'on s'imagine. "Il est préférable de le garder pour soi si on a du mal à le digérer soi-même. Si on parle à son conjoint de ses fantasmes, on prend le risque de le bloquer", souligne le Dr Mimoun. Prudence, donc...

9. Pour les femmes, à quel âge surviennent les fantasmes ?

A 20ans

Explications: "A 16-17 ans, les jeunes filles rêvent davantage du Prince Charmant que de scènes sexuelles. Elles se voient avec un homme beau et riche. C'est en vieillissant, vers l'âge de 20 ans, que les fantasmes d'ordre sexuel surviennent", explique le Dr Mimoun.

10. A quel âge les hommes ont-ils leurs premiers fantasmes ?

12-13ans

Explications: A l'adolescence, dès les premières masturbations, les hommes ont réellement des fantasmes sexuels.
"Pendant l'enfance, à l'âge de 6 ans, ce ne sont pas des fantasmes. On appelle ça plutôt des rêves", souligne l'expert.

A très bientot pour un nouveau test! 



     
Organisez
une démonstration
Soft Love

                                              
                               Devenez Ambassadrice
Soft Love
                           Consultez notre catalogue
en ligne

 

                   

facebook

 

Youtube softlove: démo objets coquins